vendredi 3 février 2012

Le pré de machin

Le moment est venu de s'échauffer un peu et par les temps qui courent, avec un thermomètre qui descend sous moins 10°C, ça ne fera de mal à personne.
Alors, exprimons-nous : mais le sujet est épineux.


Toul avait son propre office du tourisme jusqu'à 2008. La structure était plus ou moins associative et communautaire, jusqu'à ce que la Communauté de Communes du Toulois (CCT) la juge trop onéreuse et dissolve cette structure, qui vivait cahin-caha de subventions, dotations et n'avais pas suffisamment d'ambition.
C'est alors qu'il a été décidé de regrouper les contrées de Toul, Sion et Neuves-Maisons et les Boucles de la Moselle dans une maison du tourisme commune. Parait aussi que Colombey-les-Belles en fait partie.
Soit !
Mais le point commun entre ces trois zones, il faut se lever de bonne heure pour les trouver.
"On" a alors pensé que, comme ce n'était pas loin de Nancy, le nom devait faire allusion à Nancy. L'idée géniale est apparue comme une évidence (à qui ?) que "le pré de Nancy", c'était super. Que ça allait attirer les foules de Parisiens, de Bruxellois et peut-être d'Américains. J'imagine bien ces deniers venir observer les bouseux du "pré" pas loin de Nancy comme ils vont voir les indiens qu'ils ont parqués chez eux.
Alors, "Cours-y vite, cours-y vite. Le bonheur est dans le pré !" dirait Paul Fort et chez nous, il y a plein de belles choses à voir, et à déguster.
Quant à notre petit vin gris, chaleureux et gouleyant, celui qui nous échauffe les oreilles et nous rend gai, il n'est pas pour ces gens de Nancy, qui nous piquent toujours tout... Nous on est là depuis plus longtemps qu'eux, foi de Leuque, et même si l'évêché est parti à Nancy (merci, ô bon roi Stanislas !) notre cathédrale, elle est bien la plus belle que la leur, na !

Au fait, sur la petite maison toujours faite pour accueillir les touristes, à l'ombre de la cathédrale sur la place Charles de Gaulle, et qui n'aurait jamais dû être couverte de tuiles rouges, elle porte encore l'inscription "Office du tourisme du Toulois". Hi, hi, hi !.. Heu, je n'aurais peut-être pas dû le faire remarquer ?


J'vous avais prévenus, que j'allais m'échauffer, non mais !...

Bon, allez, je ne suis pas rancunière ! Le site officiel, c'est ici. Etquand il y a des visites, je les relaye sur Lorraine Café.
On dit aussi maison du tourisme "en terre de Lorraine". C'est moins plus pire...

10 commentaires:

  1. 100% d'accord avec toi ! C'est un peu n'importe quoi.

    M sieur Dominique le Layen, faudrait lire Mamléa plus souvent !

    Bon samedi Mamléa

    RépondreSupprimer
  2. Très juste !! Le territoire ainsi regroupé me semble être plus opportuniste qu'une réalité... quant au nom...No comment ! Ou plutôt si, parlons-en. Foi de conseil marketing, il est vide de sens et à côté de la plaque...

    RépondreSupprimer
  3. Merci, merci !

    (Qui est-ce, Dominique le Layen ?)

    RépondreSupprimer
  4. C'est le président de la CCT. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. C'est Dominique Pottier, le président de la CCT !...

    RépondreSupprimer
  6. M'sieur Momo6 février 2012 à 13:52

    Le Layen : habitant de Lay Saint Rémy...

    RépondreSupprimer
  7. Bien sûr ! Ça n'avait pas fait tilt...

    RépondreSupprimer
  8. C'est marrant. Moi je suis Nancéien. "Le Pré de Nancy", ça rappelle le "bon vieux temps des colonies".

    Alors les indigènes, veuillez vous taire et profiter en silence de notre grande mansuétude vis-à-vis de vos contrées reculées, abreuvez-vous à notre Lumière et estimez-vous heureux encore qu'on accepte que notre nom soit accolé à vos régions qui pour nous ne sont pas différentes l'une de l'autre: dans tous les cas on est chez les ploucs!

    Bien entendu, j'ironise. Ce nom est complètement ridicule. Comme si on appelait Nancy "Le Pré de Paris". C'est complètement con!

    RépondreSupprimer
  9. On est tous le plouc de quelqu'un... alors "le pré de Paris", c'est pas c** !

    Et comme bien entendu toute la planète connait et vient visiter Paris, du coup, toute la planète viendra visiter Nancy, et Toul par ricochet... CQFD ;-D

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?