mercredi 4 mai 2016

Dieuze : dans les rues, et au fond d'un couloir



Si la façade de ce restaurant côté place (face à l'église) est plutôt repoussante, ne pas hésiter de pénétrer et d'emprunter le long couloir, propre et frais. On trouve au bout un restaurant pizzéria-grill tout à fait correct. Un grand bravo à la serveuse qui a, seule, assumé le service dans une salle comble avec efficacité et avec le sourire..
L'entrée, dans la rue à l'arrière, est beaucoup plus convaincante.
(Pizzeria Grill Antonella, 22 Rue Gustave Charpentier)







mardi 3 mai 2016

Coq et clocher : Dieuze (57)

Édifice de la seconde reconstruction - 1957/58. Sous le patronage de Marie-Madeleine, comme celle qui la précédait, détruite sous les bombardements lors de la libération.




La façade porte l'inscription "Vous aurez toujours des pauvres parmi vous".

Le clocher ajouré, surmonté d'une simple croix, laisse voir les 4 cloches.


La plus grosse, la plus en bas, porte le nom de la sainte patronne de l'église.

Les deux qui la surmontent semblent plus anciennes.

Ainsi que la plus petite, tout en haut.

On peut penser que ces trois dernières cloches proviennent de l'ancienne église ?



Cette église "moderne" a beaucoup de personnalité et de cachet. Dommage qu'elle soit fermée, même un dimanche après-midi, car l'intérieur recèle quelques jolies choses comme on peut le découvrir sur Internet.

Pour aller plus loin : la reconstruction des églises dans le Saulnois.

dimanche 1 mai 2016

Qui s'y frotte s'y pique #388

Saline de Dieuze



Alors que sur les monuments aux morts, les noms sont classés par ordre alphabétique, ici, c'est la hiérarchie qui prime !

samedi 30 avril 2016

Troussey

La pelouse calcaire ourle un vaste méandre de la Meuse qui coule, paisible, dans une vallée large, plate et inondable, aux prairies d'un beau vert anglais en cette période du printemps. Au loin, la carrière du Menton et le four à chaux de Sorcy, et ça ne serait pas un paysage meusien s'il n'y avait des éoliennes à l'horizon. Au bas de la pente, un chemin mène au tunnel dans lequel s'engouffre la voix ferrée. Quant au canal de la Marne au Rhin, il contourne le promontoire et passe à Pagny-sur-Meuse.












vendredi 29 avril 2016

Maxey-sur-Vaise : le vieux cimetière

Situé sur les pentes fraiches et humides de la côte de Meuse, juste au dessus du village et de la source de la Vaise, le vieux cimetière aux pierres moussues ne manque pas de charme. Abandonné probablement vers 1910, vu les dates inscrites sur les tombes, il ne devait pas être très facilement accessible au corbillard, fut-il à cheval ou à moteur. De jolies tombes ornées, parfois à terre… j'aime son état d'abandon, paisible. Une unique tombe en granite témoigne de le fin d'une certaine conception de l'art funéraire.