vendredi 10 août 2018

Autreville : Fontaine Jeanne d'Arc

Plus souvent représentée en guerrière, la Jeanne est ici une fraîche jeune fille, en compagnie d'un mouton. Elle a cueilli un bouquet de marguerites qu'elle tient dans son bras gauche. L'objet rond dans sa main droite reste mystérieux.
Signé L. Brivois









jeudi 9 août 2018

Du bleu et du jaune

Argus bleu-céleste (Lysandra bellargus) sur la rare Inule britannique (Inula britannica).

Cherchez-le :

mercredi 8 août 2018

Neufchâteau et l'éléphant de Hamm

Après l'éléphant installé devant la Porte de France à Toul pour le 30ème anniversaire du jumelage avec Hamm-Mitte, voici l'éléphant de Neufchâteau installé devant Espace Culturel François Mitterrand le 12 avril 2018, pour les 50 ans du jumelage avec Hamm-Herringen.
Même principe pour les deux éléphants.
Décor côté allemand :


mardi 7 août 2018

Bazoilles sur Meuse (88) : Monument aux morts


Socle conique en béton lavé, avec une plaque noire portant les noms des soldats morts durant les deux guerres (9 + 1), surmonté d'une flamme en métal brillant signé : F. Houveaux - 97.
Sur une ancienne CPA, on devine l'ancien monument juste devant le clocher. Le nouveau se situe sur la droite de l'église, à la place de l'édicule qu'on voit sur la carte.


lundi 6 août 2018

Coq et Clocher : Bazoilles-sur-Meuse (88)

Église sous le patronage de saint Martin. De style gothique rayonnant, elle remplace un précédent édifice du Moyen-âge. Remaniée au XVIe siècle. Le clocher néogothique date du milieu du XIXe siècle, c'est l'œuvre d'un architecte de Neufchâteau. Il est surélevé par un clocheton à 6 pans.








On pénètre dans l'église par une porte située à gauche du clocher. Une statue endommagée (pied et épée brisés) de saint Martin est placée au-dessus de l'entrée, difficile à photographier… le noir et blanc corrige quelques défauts de prise de vue.


Bel intérieur restauré assez récemment. Le dessus en cuivre des fonts baptismaux a été enlevé par crainte des vols. Quant à la chaire à prêcher et à l'ancien autel, ils ne devaient pas être du goût d'un ancien curé qui a souhaité les éliminer.
Merci à la très aimable dame qui nous a ouvert et commenté l'édifice. Il était assez tard et, ne voulant pas abuser de son temps, je n'ai pris que quelques photos.
Il va sans dire que ma priorité s'est portée sur Jeanne d'Arc (dans une version assez banale) et sur un saint Nicolas avec les enfants, mais aussi sur une sainte Anne avec la vierge.





dimanche 5 août 2018

Plateau de Malzéville : Monument à Christian Moench

Stèle à Christian Moench, pilote de raid nancéien disparu en 1938, située devant le centre de Vol à voile de l'Aéro-club de l'Est.
Restaurée après avoir été endommagée en 2016 par un crétin qui faisait du rodéo.

Quelques explications et d'autres photos, encore mieux.

Chardon lorrain - Qui s'y frotte s'y pique #501

Cloche fondue à l'ancienne fonderie de cloches de Robécourt dans les Vosges, lors de la coulée annuelle, le dimanche 22 juillet 2018.
Merci à Jean-Louis Gosset d'avoir pensé à moi et pour m'avoir envoyé cette photo.



vendredi 3 août 2018

Marcher dans un oued asséché sous le cagnard d'une fin juillet torride.

Les pierres blanches du lit roulent sous nos pieds et éblouissent nos yeux pâles. La marche est pénible.




La guerba trop tôt vide, la soif se fait sentir. Nous nous demandons si le bosquet à l'horizon est une oasis ou un mirage ?

Au bord de mares croupissantes, vestiges de la dernière pluie, nous avons rencontré des chameaux assoiffés, de dangereux et agressifs insectes et des plantes aux aiguille acérées ! On y a même trouvé de la menthe pour le thé.




Cet "oued" à sec n'est autre que la Meuse qui subit des pertes en aval de Bazoilles-sur-Meuse. Sont lit est à sec en été, pendant une période variable et sur une distance variable suivant les années. Les résurgences, se situent à environ 6 km, des pertes, à proximité de Noncourt, au sud de Neufchâteau (88), voire plus loin.

La zone est classée "ZNIEF" des pertes de la Meuse.
La fleur jaune est une Inule britannique (Inula britannica(, spécifique du secteur, et le papillon, un vulgaire Cuivré commun (Lycaena phlaeas).
Voici à quoi ressemble la Meuse à Bazoilles, avant les pertes, en amont d'une retenue d'eau:

Une idée de la hauteur que peut atteindre le fleuve avec les traces brunes de limon sur cet arbre :