lundi 13 juillet 2020

Couvent des Annonciades Célestes à Joinville - Haute-Marne

Si ce blog est consacré à la Lorraine, des incursions dans le voisinage ne sont pas interdites. Joinville est distante de Toul d'à peine plus d'une heure, et le site est, depuis 2019, co-propriété d'Anthony Koenig, un ami lorrain qui a "troqué" sa belle demeure en ville haute de Bar-le-duc, bien restaurée, contre cette propriété dans un moins bel état. Anthony nous a déjà guidés dans des localités lorraines aussi diverses que Nancy, Pont-à-Mousson, Saint-Mihiel, Vaucouleurs…
Anthony et Nooman Fakhar ont déjà réalisé un énorme travail à défricher, vider et nettoyer les lieux, mais il reste encore beaucoup à faire pour permettre, comme ils l'ont prévu, d'animer ce lieu où ils résident depuis la fin du confinement. Pour les animations, ils sont déjà aidés par une jeune association : l'Association du couvent des annonciades célestes de Joinville.
Dans un premier temps, une collecte de la Fondation du Patrimoine est destinée à la restauration des toitures de l'Aumônerie et de l'Oratoire du couvent.
https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/couvent-des-annonciades-celestes-joinville
Notre modeste contribution nous donnant droit à une visite guidée, nous avons pris la route pour Joinville le 5 juillet dernier, et nous n'avons pas été déçus. Après nous avoir relaté l'histoire du couvent, Anthony nous a présenté les extérieurs des bâtiments, puis Nooman nous a conduits dans le dédale du couvent, nous présentant les lieux jusque dans les moindres recoins. La visite s'est terminée par le joyau que constitue le réfectoire dont la destination future est de recevoir des banquets.
Merci infiniment à Anthony et Nooman pour leur disponibilité et leur convivialité, ce qui n'a pas été une surprise.

Façade nord, avec les tuiles anciennes destinées à la restauration de l'aumônerie, stockées sous la surveillance de saint Joseph


Façade est


Côté sud où se trouvait le cloître, aujourd'hui disparu


L'aumônerie


L'oratoire


Anthony devant l'oratoire


Le vivier


L'escalier intérieur


Une cellule, parmi d'autres


La chapelle, encore utilisée pour des messes… en latin, célébrées par des prêtres lefebvristes de la FSSPX
(fraternité Sacerdotale Saint Pie X)



Les greniers, où se trouve la seconde cloche (l'autre est encore fonctionnelle dans le clocheton) et le coq


Le réfectoire

La Bresse : Col de la Grosse Pierre

Le restaurant "Le Montagnard" (une bonne adresse) et la vue vers La Bresse, avec, dans le ciel, quelques nuages décoratifs.


samedi 11 juillet 2020

Aux Bas-Rupts : la tourbière du Grand-étang



Orchis tacheté (Dactylorhiza maculata)

Droséra à feuilles rondes (Drosera rotundifolia)

Moiré blanc-fascié (Erebia ligea)