vendredi 3 juillet 2015

Jeanne, toujours…

Deux autres statues à Vaucouleurs… que serait la cité sans elle !
La première, sur la façade du presbytère, rue de la République (humour Valcolorois !) du même modèle que celle sur le rond point à l'entrée de la ville en venant de Blénod.


La seconde dans la rue… (devinez son nom !) qui va vers Neufchâteau, en passant par Domrémy. "En cage" dans la cour d'une maison bien jolie mais qui aurait besoin d'être rafraîchie, tout comme l’étendard de la Pucelle !





mardi 30 juin 2015

Là-haut sur la colline ♫♪


La côte Barine, (368m), un peu plus basse que le mont Saint-Michel (387m) est une butte témoin de la côte de Meuse. Ne croyez pas que l'érosion soit à son origine. Non ! car celle-ci est diabolique : Satan, qui par une nuit de sabbat voulu démonter le mont Saint-Michel pierre par pierre - ruse d'ailleurs pas très catholique - fut interrompu dans sa tâche par la sonnerie matinale des cloches de la cathédrale de Toul. Dans sa hâte à s'enfuir avec les morceaux du sommet du Mont, il trébucha et renversa son panier. Le tas de pierres qui en résulte est la côte Barine.

Vue depuis Écrouves, avec des gens dessus :


La partie non boisée, occupée en partie par des fortifications du système Serré de Rivières, est une pelouse calcaire gérée par le Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine. Outre des orchidées, on y trouve une superbe station d'Anémone sauvage ( Anemone sylvestris).


Pagney-derrière-Barine :




Toul :

lundi 29 juin 2015

Des choses et d'autres à Montigny-les-Vaucouleurs

Le monument aux morts, au centre du village

Un calvaire, à l'extérieur du village, avec cette inscription sur son socle

AUX SOUVENIR DE
NOS MALHEURS
CETTE CROIX A ETE
POSEE PAR LA PIETE
DE ALEXIS DOMAGE
ET DE MARIANNE MAN
ET SON EPOUSE. A ETE
BENITE PAR MR GEORGE
CURE DE CETTE PAROI
SSE AN 1841


Une élégante décoration de façade... bien meusienne !

Deux des 6 copies de faïences sur un mur, rue des faïenceries. Les originaux du XVIIIème sont au musée de Commercy.


Une forge, avec son saint Éloi, qui a dû pas mal travailler pour les maisons du village.

Une déco naïve.

Et l'intérieur du lavoir qu'il aurait été dommage de ne pas "immortaliser.



Un guetteur nous observe depuis le toit en tuiles "violon", spécifiques de la Meuse où elles recouvrent plusieurs lavoirs.

Le GR 703, Sentier historique de Jeanne d'Arc, qui vient (ou va, c'est selon) à Toul et devrait rejoindre Chinon, en passant, bien entendu, par Domrémy.





dimanche 28 juin 2015

Deux autres fontaines à Montigny-les-Vaucouleurs

Outre la fontaine dédiée à Neptune sur le Ru Nicole et celle surmontée d'une Jeanne d'Arc au centre du village, il existe deux autres fontaines situées aux extrémités du village.

- Au nord, dans la rue des faïenceries. Fontaine composée de 3 bassins dont un en demi cercle, datée de 1845, moine surmonté d'une vasque, agrémenté d'un dauphin à sa base.






- Au sud, dans la rue Sainte-Anne. Fontaine composée également de 3 bassins. Très décorée : pilastres, fronton triangulaire, sculptures, dauphin (fonderie de Tusey, à Vaucouleurs), vasque ornée de têtes de faunes crachant l'eau venant du conduit supérieur.








jeudi 25 juin 2015

Coq et clocher : Montigny-les-Vaucouleurs


Église de style classique dédiée à Saint-André. Inaugurée en 1789.



Sur le côté droit, le cimetière en pente raide est constitué d'une majorité de vielles tombes.


C'est sans surprise que nous y avons trouvé portes closes.


Face à face de coqs : celui-ci se trouve sur le toit de la mairie-école.