jeudi 28 février 2013

Rue du Murot

Nous étions donc dans la rue de la petite Boucherie à contempler et identifier les mascarons de la maison des têtes... Au lieu de poursuivre vers la place Croix de Füe, nous allons tourner à droite et nous engager dans la rue du Murot. Le virage est serré et la rue étroite, aussi plus d'un automobiliste y a laissé quelques traces de peinture !
Comme son nom l'indique, la rue se situe sur l'emplacement des anciennes fortifications gallo-romaines de Toul.
Comme la rue de la petite Boucherie, cette rue aurait besoin de redorer son image ! Elle n'a pas eu la chance de la rue de la petite Boucherie et comme la rue Liouville qui la prolonge au delà de la rue Michâtel, elle a été refaite avec bitume noir et caniveau central en béton.
Elle offre une très jolie perspective sur les tours de la cathédrale.



Que va devenir la magnifique ancienne école Paul Bert qui héberge quelques activités associatives mais que la municipalité aimerait transformer en logements ?



1 commentaire:

  1. Et encore une maison religieuse avec de beaux restes au 3 de cette rue
    « L'ordre des Soeurs Wathelottes fut fondé, sous l'épiscopat de Mgr Bégon, par Jean Wathelot, chanoine de la cathédrale. Leur maison-mère se trouvait, parait-il, rue de Murot, n° 3, construction ornée de pilastres à panneaux et d'une balustrade de la Renaissance, Après la Révolution, cet ordre fut transféré à Nancy et réorganisé ; c'est aujourd'hui la Congrégation des Soeurs de la Doctrine-Chrétienne, institution qui a pris un développement considérable et qui marche en tête des ordres religieux, voués à l'enseignement des jeunes filles. »

    (Mémoires de la Société d'archéologie lorraine 1870)

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?