jeudi 22 novembre 2018

Coq et clocher : Charmes-la-Côte (54)

Église de la Nativité de la Vierge Marie. Situé en haut du village, l'édifice domine la plaine, avec une belle vue vers l'Est.
Clocher trapu, l'entrée dans l'édifice se fait par sa face sud. Chevet du XVe siècle percé de 3 baies gothiques.


(Vue depuis la rue Montapic)

"L'église est composite. Le chœur est gothique avec une voûte assez plate, presque romane, maintenue par une croisée d'ogives à 6 nervures. Les fenêtres sont nettement gothiques. Les vitraux sont de différentes époques, celui du fond étant indiqué 1867. Des boiseries de style Louis XV courent le long des murs et il existe encore un vieux lutrin. La nef construite en 1732, a dû remplacer certainement une nef ancienne devenue trop étroite. À un certain moment on a dû faire une extension de son côté gauche, car l'autel de la Sainte Vierge dispose de plus de place de ce côté que l'autel du Sacré-Cœur, disposé du côté droit. Le plafond est plat, d'une grand simplicité et les fenêtres sont d'inspiration romane. À remarquer, fixée au mur, une grotte de Lourdes avec Sainte Bernadette ; le tout traité en trompe-l'œil, témoin d'une époque.
Le clocher, servant de porche, a été rénové en 1840. Trapu et carré, il n'est pas d'une grande hauteur, mais sa position stratégique le fait remarquer de loin, et par ses ouïes cintrées, le son des cloches s'écoule facilement sur le toit des maisons."
Extrait de 
CHARMES-LA-CÔTE
Le vilage aux belles granges
Théo Saintot,
avec l'aimable collaboration de Monsieur le Maire
Janvier-février 1985

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Dis-moi voir ?