jeudi 21 avril 2011

Derrière chez moi

Entre Pierre et Bicqueley, il y a une forêt, des vergers, une pelouse calcaire, des carrières, des champs, avec des tas de trucs dedans…














Hépatique à trois lobes, exceptionnellement blanche.

Asaret, qu'on appelait aussi "oreille d'homme", drôle d'oreille !



À qui cette carcasse mosellane dans la carrière ?

Pulsatille ou coquerelle, autrefois appelée "anémone pulsatille".

Le pont entre le clocher et l'ancienne gare, enjambe la Moselle.

Pas de pommier dans mon jardin, mais celui-ci, dans un verger abandonné, me fournit en pommes pour l'hiver... cagneuses, petites et acidulées, mais délicieuses. Il y en a un second dont les pommes énormes sont vite épluchées pour la tarte ou la compote. Les pommes qui tombent à terre font le régal des chevreuils. Je partage volontiers la récolte avec eux !

(Photos du 8 avril 2011)

2 commentaires:

  1. Magnifique printemps cette année en Lorraine ...

    RépondreSupprimer
  2. ta perspective de l'allée est magnifique !!

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?