samedi 29 août 2015

Si on montait au Donon ?

Le Donon, il se voit de loin, et même, par beau temps, depuis Nancy.
J'ai toujours pensé que ce double sommet (Grand et Petit Donon) ressemblait au dessin du petit Prince : un chapeau ? Un serpent-boa qui aurait mangé un éléphant ?
J'ai même longtemps cru (piètre géologue !) que c'était un ancien volcan, alors que ce n'était qu'une simple colline de grès rose, dominant ses voisines du haut de ses mille et quelques mètres.
Site exceptionnel dont l'intérêt stratégique et symbolique n'a pas échappé aux hommes préhistoriques ni aux Gallo-romains.
La découverte des vestiges antiques a valu la construction au XIXe siècle d'un ersatz de temple en gros blocs de grès vosgien de style néo-romain-rustique, en guise de musée dont les trésors ont été répartis entre Épinal et Strasbourg.

L'accès depuis le col est une agréable balade au milieu des sapins, récompensée par un panorama exceptionnel.
On trouve sur place des panneaux d'explications plutôt bien faits.










Le pseudo temple sur sa dalle de grès rose :



Vue vers le sud

Vers l'Alsace

Vers la Lorraine, Nancy est au loin, cachée dans la brume de pollution estivale :



2 commentaires:

  1. C'est tout simplement magnifique !!
    Merci, je ne connaissais pas.
    Chantal

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?