lundi 3 novembre 2014

Un dimanche d'automne au bord de l'eau

Moselle à grand gabarit, ballastière, bras mort de la Moselle.





Je n'ai jamais vu de Héron d'aussi près sans que celui-ci ne prenne rapidement la fuite ! Il n'avait pourtant pas l'air blessé ni malade. On s'est regardés dans les yeux un moment, à 2 m environ l'un de l'autre. Je l'aurais bien approché davantage si Lupa ne m'avait conseillée de le laisser tranquille. Au pire, je me payais un coup de bec et c'était tant pis pour moi. Au mieux, il s'envolait et j'avais une belle photo de son envol dans ma boite. C'est un juvénile et sa maman n'a pas dû lui apprendre à se méfier d'une MamLéa armée d'un appareil photo !


Je l'aurais même plus volontiers gratifié d'un free hug que le british carpiste qui, de l'autre côté du chemin, ne s'était aperçu de rien.



5 commentaires:

Dis-moi voir ?