dimanche 28 septembre 2014

Saint-Mihiel côté jardin#3 : Terre de Rêves

Après un repas en terrasse sur la place Ligier Richier, au restaurant du même nom et où l'accueil est particulièrement si sympathique que Lupa y est retourné le lendemain tant pour se restaurer que se sécher, nous avons repris la voiture pour rejoindre le jardin Terre de Rêves. Les visiteurs sont venus plus nombreux que le matin. Ce jardin est facile à trouver. Il se situe à la sortie de Saint-Mihiel, c'est la dernière maison à gauche sur la route de Woinville.
L'accueil de Jean-Paul et Valérie y est particulièrement chaleureux.

C'est un jardin extraordinaire, et, si on n'y rencontre pas de canards qui parlent anglais, on peut y voir de petites poules noires dans leur poulailler, un chat ici ou là au détour d'une allée, deux chiens sombres exubérants…

Ne pas s'attendre à y trouver de pelouses bien tondues, des rangées potagères alignées au cordeau. Seuls, deux thuyas (on connaît mon amour des thuyas !) bénéficient d'une taille relative. Leur ombre bienfaisante abritera nos conversations à la fin de journée, assis sur des sièges de jardins, à échanger quelques propos à défaut de conseils qu'on espère ne pas oublier en partant, tout en dégustant du jus de pommes maison.

On y trouve quelques arbres : un vieux frêne, un ginkgo qui ne demande qu'à prendre de l'ampleur, des arbres fruitiers généreux comme leurs jardiniers…
Les fleurs, plantées ou sauvages, mêlent leurs couleurs aux plantes comestibles ou aromatiques dans un joli mélange que d'aucun pourrait qualifier de désordonné. La variété de plantes est exceptionnelle, je citerai pour exemple les carrés où s'épanouissent une belle diversité de menthes dont j'ai oublié le nombre.

Quelques surprises attendent le visiteur au détour d'une platebande. Ici une mosaïque ; là un totem ; plus loin un mobile ; au verger, un arbre à vœux original…

Bon, je n'en dirai pas plus, je laisse à celui qui me lira l'envie de visiter ce jardin, d'y faire une découverte nouvelle dans chacun des nombreux racoins. C'est possible lors de journées portes ouvertes qui sont organisées à plusieurs occasions.

Au fait, c'est quoi, une "mauvaise herbe" ?








1 commentaire:

  1. Merci MamLéa

    Bien joliment présenté notre jardin!

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?