mardi 15 juin 2010

Tout feu, tout flamme



Nommé "Flamme de la Liberté" ou "Tremblement de Ciel " ce sobre monument phallique doré à l'or fin domine le parc de la Seille jusqu'à chatouiller les nuages… Œuvre japonaise, elle fait un coucou ironique à son compère le CPM qui peine à émerger par delà la voie ferrée. N'était-il d'ailleurs pas question de l'installer sur son parvis ?

Sur le talus, une luxuriante floraison tricolore de vesse (Vicia craca), gaillet (Galium mollugo) et coquelicot (Papaver rhoeas) nargue le drapeau du Pompidou.



(Photos du 10 juin 2010)

2 commentaires:

  1. C'est euh... comment dire... ça a le mérite d'exister, quoi!

    RépondreSupprimer
  2. C'est euh... comment dire... de l'Art, quoi !


    lol...

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?