jeudi 23 avril 2009

"L'était un vieux chalet..."


La vallée du Larot et ses chalets sauvages. : une vieille histoire digne de paillottes corses ! Aussi un casse tête pour la municipalité (mais ce n'est plus mon problème !)

5 commentaires:

  1. C'est bien la vallon qui termine la vallée issue de la deuille d'Ochey?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, un peu avant la confluence.
    Les chalets (construits sans autorisation par des gens qui ne sont pas propriétaires de leur terrain) se revendent... avec acte notarié ! Le proprio, conscient du sac de nœud, revend progressivement "le sol".
    Tu n'y es pas passé ?

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis arrivé juste au-dessus depuis la forêt, par le chemin qui suit les courbes de niveau au-dessus de la vallée sur la rive droite. C'est donc en arrivant au bout du chemin sur la route, avant de descendre vers le village, que je les ai vus en contrebas sur ma gauche.

    RépondreSupprimer
  5. Le chemin dont tu parles s'appelle "le chemin des bornes", il est balisé. Il fait "frontière" entre Bicqueley et PlT, tel un chemin de douaniers... je l'aime beaucoup, j'avais l'intention d'en parler ici.
    (je venais de faire le circuit dans l'autre sens que toi !)

    RépondreSupprimer

Dis-moi voir ?